maison-maguire

Évaluer les besoins en logement et en service adapté pour les personnes vivant avec une déficience intellectuelle avec ou sans trouble du spectre de l’autisme dans la Baie-des-Chaleurs

Partenaire : La Maison Maguire

Axe : Vitalité et bien-être des collectivités

Service : Recherche et expérimentation

Années : 2019-2020

La Maison Maguire a fait précédemment appel aux services du CIRADD dans le cadre de son projet de bonification de l’offre d’hébergement et de service aux personnes avec une déficience intellectuelle (DI) avec ou sans trouble du spectre de l’autisme (TSA) dans la Baie-des-Chaleurs (MRC Avignon et de Bonaventure). Afin d’avoir une lecture plus juste des besoins en hébergement et en service de cette population, la Maison Maguire voulait réaliser une enquête auprès de et ainsi prévoir le type de demande pour ses services dans les prochaines années. La réalisation d’une enquête de type exploratoire a ainsi été privilégiée dans un travail de collaboration entre la Maison Maguire et le CIRADD. Dans le cadre de cette démarche, le CIRADD a été mandaté pour réaliser les étapes de recherche suivantes :

  1. Construire une base de données répertoriant les personnes avec ou sans TSA dans la Baie-des-Chaleurs ;
  2. Participer à la construction d’un outil de collecte de données (questionnaire administré) ;
  3. Former le personnel de la Maison Maguire aux principes de l’entretien par questionnaire et aux questions éthiques ;
  4. Compiler et analyser les résultats obtenus par la collecte de données ;
  5. Rédiger un rapport de recherche ;
  6. Présenter les résultats de la recherche.

Retombées attendues

Obtenir des informations claires sur les besoins en matière d’hébergement, d’activité et de service pour les personnes présentant une DI avec ou sans TSA dans la Baie-des-Chaleurs afin de mieux orienter les décisions de la Maison Maguire quant à son développement.

À la lumière des résultats…

  • Les personnes vivant avec une DI ou un TSA se disent généralement satisfaite de leurs conditions actuelles d’hébergement, mais se désolent du peu de ressources disponibles à proximité de leur famille naturelle ;
  • Les répondantes et les répondants prévoient avoir besoin d’un autre type d’hébergement à long terme en raison du vieillissement des personnes aidantes naturelles de celles vivant avec une DI ou un TSA ;
  • Il y a une forte préférence pour des ressources intermédiaires en hébergement ;
  • Il y a un fort intérêt pour une ressource intermédiaire à la Maison Maguire ;
  • Les répondantes et les répondants ont une représentation positive des activités de la Maison Maguire et voudraient y participer, mais les obstacles à la fréquentation de ces services sont d’ordre structurel (le manque de transport, par exemple).

Vous aimeriez réaliser un projet similaire ?