Documenter et mettre en valeur la pratique de la pêche aux coques en Gaspésie

Partenaires : Cégep de la Gaspésie et des Îles (Laboratoire de recherche en patrimoine), Écomusée Tracadièche, Ville de Carleton-sur-Mer, Sylvain Roy, député de Bonaventure et le ministère de la Culture et des Communications

Axe : Vitalité et bien-être des collectivités

Services : Recherche appliquée, Analyse et diagnostic, Soutien et accompagnement

Année : 2021

La pêche aux coques s’inscrit parmi les activités traditionnelles des Gaspésiens et des Gaspésiennes. Malgré son caractère ancestral, cette activité n’a fait l’objet que de peu de recherches. Comment expliquer qu’au printemps particulièrement, des centaines de personnes se rejoignent le long de la côte pour pêcher ce mollusque ? Quel est le chemin de la batture jusqu’à l’assiette ?

Cette étude vise à documenter la pêche aux coques, une pratique ancestrale et culturelle pour les résidentes et les résidents de la péninsule, et à sensibiliser la population à l’importance de ce patrimoine immatériel en diffusant les résultats de cette recherche, notamment par la production de capsules vidéo.

Ce projet de recherche permettra de mettre en lumière une dimension fascinante du patrimoine immatériel gaspésien.

Vous aimeriez réaliser un projet similaire ?